Livraison offerte dès 69€ à domicile et en relais colis

Pêcher en float tube

La pêche en float tube Conseils I Pacific Pêche

De plus en plus répandu sur notre territoire, le float tube est aujourd’hui devenu un incontournable pour les pêcheurs de carnassiers. Cette embarcation permet d’accéder à des spots autrefois inaccessibles du bord et d’aborder des secteurs plus discrètement qu’un bateau. Pêcher en float tube soulève cependant bon nombre de questions, notamment sur le choix du float tube, du matériel associé et de la réglementation. Voici quelques conseils qui vous permettront d’exploiter pleinement cette embarcation et en toute sécurité.

Anatomie d’un float tube

Un float tube est une embarcation gonflable avec un siège permettant de pêcher assis sur l’eau. Il permet de supporter le poids du pêcheur et présente des rangements pour le matériel de pêche (leurres, accessoires, épuisette…). Vous pourrez aussi acquérir un support pour emmener plusieurs cannes avec vous.


Le pêcheur pourra se déplacer sur les différents spots de pêche en marche arrière à l’aide de palmes. Le float tube est né aux Etats-Unis et est le fruit de l’imagination d’un pêcheur d’Arkansas qui utilisait à l’époque d’anciennes chambres à air pour pêcher des secteurs inaccessibles du bord.

Pêcher en float tube : des avantages indéniables

Pêcher en float tube a très rapidement trouvé son utilité, notamment parmi les pêcheurs de carnassiers, et ce pour de nombreuses raisons. Pêcher en float tube permet en effet d’aborder la pêche du carnassier d’une toute autre manière.

 

D’un côté, il nous a permis d’accéder à des spots de pêche autrefois inaccessibles et de couvrir de plus longues zones qu’en pêchant du bord. Les risques de perdre son leurre sont également moindres puisque nous avons désormais la possibilité d’aller le chercher directement.

 

De l’autre, il est plus facile à stocker, à transporter, à mettre à l’eau et plus discret qu’un bateau. Sans parler de l’aspect financier qui se passe de commentaire !

 

Enfin, pêcher en float tube, c’est une magnifique opportunité de profiter pleinement de la nature, de l’observer en toute discrétion et de ne faire qu’un avec elle.

Pêcher en float tube : le choix du matériel

Pour les pêcheurs débutants, les modèles de float tube d’entrée de gamme conviendront parfaitement. Ils sont en effet tous généralement fonctionnels et peu onéreux. Pour les pêcheurs réguliers, nous vous conseillons d’investir dans des modèles en PVC. Ils sont certes plus lourds, mais plus confortables, résistants, faciles à sécher et à entretenir que des modèles d’entrée de gamme.

 

Reportez-vous cependant à la norme de chaque constructeur pour connaître la portance des float tubes. Si certains permettent de porter un poids de 150 kg, certains float tubes ont une portance que de 90 à 100 kg, ce qui ne peut convenir à tous les pêcheurs.

 

Privilégiez également des palmes courtes pour plus de confort et de maniabilité dans vos déplacements.

 

Pour ce qui est du matériel de pêche, utilisez majoritairement des cannes courtes (maximum 2,10 m) avec des talons également courts. Cela vous permettra d’être plus à l’aise sur l’eau et dans vos lancers. En ce qui concerne le choix des leurres et des accessoires, il n’y a pas de règle si ce n’est d’être organisé !

Pêcher en float tube : les règles à connaître

Le float tube est considéré comme une embarcation. A ce titre, il ne peut être utilisé sur les cours d’eau où le bateau n’est pas autorisé.

 

Évitez de surgonfler votre float tube. Lorsque la chaleur augmente, la pression a tendance à augmenter elle aussi et pourrait créer des fuites et /ou une assise peu confortable pour le pêcheur.

 

Faites attention également à la météo. Les float tubes ont une très grande prise au vent. Les jours de grand vent, restez donc prudent et préférez les zones abritées. Il en va de même en période de crue.

 

Soyez attentif aux autres plaisanciers, péniches ou bateaux et rendez-vous le plus visible possible auprès d’eux.

 

Il est fortement conseillé d’utiliser un dispositif de signalisation (drapeau rouge surélevé) sur les zones navigables. Un gilet de sauvetage, de préférence autogonflant, est également fortement conseillé.

 

Enfin, évitez de porter des waders en caoutchouc lorsque vous pêcher en float tube. Ce sont de véritables enclumes une fois que l’eau s’y engouffre. Les waders néoprène sont les plus sûres lorsque l’eau devient froide.

 

Lorsque l’eau est assez chaude, l’utilisation d’un maillot de bain suffit largement.

 

Retrouvez tous nos float tubes