Livraison offerte dès 69€ à domicile et en relais colis

Voyage de pêche à Madagascar

Pêche à Madagascar I Pacific Pêche

La pêche à Madagascar, l'une des destination les plus intéressantes pour la pêche sportive !

Madagascar est la destination phare de l’océan indien pour la pêche exotique, située à 11 heures de vol de Paris. La grande Île offre aux pêcheurs passionnés de pêche exotique une formidable diversité d’espèces de poissons et la possibilité de pratiquer différentes techniques de pêche.

La saison de pêche

Sur la côte Est (Océan indien), la meilleure période pour la pêche à Madagascar s’étale de décembre à fin mars alors que sur la côte Ouest (canal du Mozambique) la saison va de Avril à Décembre.

Les espèces de Madagascar

Madagascar s’est forgée sa réputation autant pour la quantité d’espèces de poissons que l’on y trouve que pour leurs tailles exceptionnelles. Parmi les espèces les plus recherchées par les pêcheurs : la carangue Ignobilis qui peut atteindre 65/70 Kg, les requins, les thons jaunes, les coryphènes, les espadons voiliers, les thons à dents de chien, les thazards, les marlins, les carpes rouges, les barracudas et les jobfish.

La pêche au gros à Madagascar

La technique la plus populaire sur l'ile est incontestablement le lancer aux leurres de surfaces (popper et stickbait) même si le jigging reste la méthode la plus redoutable quand il s’agit de diversifier les espèces. La traîne s’impose pour cibler la traque des grands pélagiques. La pêche à soutenir avec comme appât une bonite permet de capturer d’énormes mérous et de manière générale les plus gros spécimens des espèces présentes à Madagascar.

La pêche au lancer

Pour la pêche au lancer, il est judicieux de s’équiper avec deux ensembles : un combo avec une puissance de 40 à 50 lbs destiné à la pêche des thons jaune et bonites. L’autre en 80-100 livres afin d’affronter les grosses carangues GT.

Une canne pour Madagascar se doit d’être d’une résistance à toute épreuve, capable de supporter des torsions extrêmes lors des combats.

En matière de moulinet pour Madagascar, les critères de sélection sont les mêmes : de la robustesse avant tout avec un frein puissant et progressif. Une taille 4500 ou 5000 (Daiwa) ou 8000 (Shimano) conviendra pour l’équipement en 50lbs, alors que les tailles 6500-8000 (Daiwa) et 18000-20000 (Shimano) seront adaptées pour l’ensemble en 80-100 lbs.

Le choix des leurres qui fonctionnent à Madagascar est vaste mais quels que soient les modèles, ils devront être équipés avec des anneaux brisés et triples renforcés (Pafex, Flashmer, Owner). 

Les tresses en 8 ou 12 brins offrent un excellent rapport diamètre/résistance tout en favorisant la distance de lancer. Pour le bas de ligne qui peut être un fluorocarbone ou un nylon selon les situations, des résistances de 90-100 lbs et 120 à 150 lbs pour les pêches fortes sont préconisées.

La pêche aux jigs

La technique du jigging à Madagascar que ce soit en slow, light ou deep est celle qui procure le plus de touches. Toutes les espèces peuvent être capturées au jig avec des surprises de taille telles que les espadons voiliers et marlins. Comme pour le lancer, l’idéal est de posséder deux ensembles : l’un en 50 lbs afin d’animer des jigs à carangue de 100 à 200 g et l’autre en 80 lbs pour les jigs de 200/250g. Un moulinet destiné au jigging doit posséder un ratio raisonnable, idéalement compris entre 100 et 110 cm. La technique du slow jigging a prouvé son efficacité dans les eaux malgaches ces dernières années. Même s’il est possible d’utiliser un matériel classique composé d’une canne et moulinet spinning, les fabricants ont développé des cannes spécifiques particulièrement fines et paraboliques associées avec un moulinet casting qui sublime la pratique du slow jigging.

Informations pour un voyage de pêche à Madagascar :

  • Langue officielle : Malgache et français
  • Décalage horaire avec la France : + 1h00
  • Climat : tropical
  • Monnaie : Ariary
  • Santé : Aucune vaccination obligatoire
  • Services d’urgence : Composez le 117