Livraison offerte dès 69€ à domicile

Voyage de pêche au Panama

Pêche au Panama I Pacific Pêche

Conseils techniques, les poissons, et les informations nécessaires pour partir en voyage de pêche au Panama

Pays d’Amérique centrale, le Panama présente une frontière avec la Colombie au sud et une autre avec le Costa Rica au nord. Si les côtes donnant sur la mer des Caraïbes offre de belles possibilités, c’est du côté de l’océan Pacifique au sud que l’on trouve le plus grand nombre d’organisations spécialisés dans la pêche sportive. Cette partie du Panama offre une richesse halieutique remarquable avec quelques spots d’exceptions comme l’archipel du Chiriqui composé de plus de 80 îles qui représente un terrain de jeux unique.

La saison de pêche

Même si la pêche au Panama est possible tout le long de l’année, mieux vaut éviter les mois de septembre et octobre qui subissent des précipitations importantes. La période la plus favorable va de décembre à juin. Si certaines espèces sont présente toute l’année comme la carpe rouge ou le poisson coq, pour d’autres comme le thon jaune, la bonne période s’échelonne d’avril à juin.

Les techniques

La diversité des espèces côtière et pélagiques permet de pratiquer la plupart des techniques existantes. Pêche au lancer avec pour objectif la carpe rouge, poisson coq, carangue, thon jaune. Pêche au jig pour la sériole et mérou. Traîne pour le marlin noir, espadon voilier, coryphène, wahoo. Le vif en traîne lente est sans aucun doute la meilleure option pour capturer le poisson coq qui refuse parfois d’attaquer les leurres.

La pêche au lancer au Panama

Deux ensembles sont à prévoir pour le Panama, l’un d’une puissance de 80 lbs destiné à la pêche des thons jaune et carpes rouges. Un autre en 50 lbs pour les carangues et poisson coq. Les cannes travel en plusieurs brins représentent une alternative pour ceux qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un tube de transport. En matière de leurre, les poppers et sticks baits de surface sont bien sur incontournables mais c’est bien les sticks baits coulant qui devraient faire la différence lorsqu’il s’agit de faire réagir les grosses cuberas.

La pêche au jigging

Un ensemble d’une puissance de 60 lbs sera parfaitement adapté au Panama mais une puissance supérieure : 80LBS fera également l’affaire. Pour les jigs, il faut prévoir au moins un total de 10 jigs afin d’anticiper les casses toujours possibles avec les carpes rouges ou gros mérous. Les jigs de forme courte sont à privilégier, en particulier ceux qui papillonnent à la retomber (slow jigging).

Les poissons

Les poissons les plus recherchés au Panama sont la carpe rouge (cubera), poisson coq, sérioles et carangues mais également le marlin noir, l’espadon voilier, le coryphène et le thon jaune. Plusieurs espèces de mérous dont le Broomtail grouper (mérou à queue de balai) qui est le plus gros avec des spécimens de plus de 50 kilos. Les requins sont bien représentés avec le requin bronzé qui pèse régulièrement plus de 100 kilos et attaque souvent les leurres de surface ou les jigs. Sur certaines zones de bordure, le snook est bien présent et mériterait d’être plus considéré avec une pêche en light tackle.

Informations pour un voyage de pêche au Sénégal :

  • Langue officielle : Espagnol
  • Décalage horaire avec la France : -7h00
  • Climat : tropical
  • Monnaie : dollars américains
  • Santé : aucun vaccin n’est obligatoire