Livraison offerte dès 69€ à domicile

Voyage de pêche en Guinée-Bissau

Pêche en Guinée-Bissau I Pacific Pêche

La Guinée-Bissau est une extraordinaire destination pour vos séjours de pêche sportive ! Informations, conseils et poissons des Bijagos

Pour les pêcheurs amoureux de l’Afrique, la Guinée-Bissau et plus précisément l’archipel des Bijagos est un lieu unique, une destination mythique.

Le terrain de jeux est immense avec un archipel composé de 78 îles préservées de toutes pêches commerciales. En bateau ou du bord, la diversité des espèces permet de varier les techniques. La pêche au lancer, en particulier avec les leurres de surface a fait la notoriété des lieux. Rares sont les destinations dans le monde qui offrent un tel potentiel. La densité de carangues est impressionnante et il est fréquent avec cette espèce d’assister à des doublés voire triplés sur le bateau. Les bordures rocheuses sont littéralement infestées de petites carpes rouges que l’on pêche sur du matériel léger. Plus au large, c’est le territoire des gros barracudas et des tarpons géants. La Guinée-Bissau est la destination idéale pour un premier voyage de pêche. Les camps de pêche des Bijagos sont à la hauteur pour vos offrir un séjour de pêche inoubliable !

La saison de pêche en Guinée-Bissau

La bonne période se situe entre octobre et fin avril. Pour cibler le tarpon les mois de février-mars sont à privilégier.


Les poissons

La plupart des poissons prédateurs des côtes d’Afrique de l’Ouest sont présentes dans les eaux de Guinée-Bissau. En tête de liste les carangues et carpes rouges particulièrement abondantes. Parmi les autres espèces les plus communément capturées : barracuda, otolithe, cobia, liche, tarpon, raies, requin bouledogue et tigre.


Les techniques

Le lancer avec des leurres de surface est la technique reine pour les Bijagos, particulièrement pour capturer les carangues. La verticale avec un leurre souple ou un jig permet de toucher les grosses carpes rouges et les otolithes. La pêche à la calée vise les monstres qui rodent dans les eaux guinéennes comme le requin tigre dont certains spécimens peuvent dépasser les 1000 livres ou bien encore le tarpon dont le record du monde (130 kg) provient de l’archipel. La traîne donne l’occasion de se reposer entre deux séances de popper avec la possibilité d’une belle surprise. Le surf casting n’est pas très populaire sur cette destination, c’est bien dommage car la méthode est payante, en particulier la nuit.

La pêche au lancer

Le choix de l’équipement a une véritable incidence sur la réussite d’un voyage de pêche au Bijagos. Trois ensembles de puissances différentes se révèlent nécessaires. Pour les pêches de bordures avec de petits leurres, un combo en 20-30 lb est idéal pour l’utilisation de stickbaits ou poppers de tailles raisonnables (10-15 cm). La canne doit idéalement mesurer entre 240 et 270 cm pour une puissance allant de 20-50 g, maximum 80 g. Une action de pointe avec de la nervosité est préférable à une action parabolique. 

> Découvrez notre sélection de cannes

Les moulinets

Un moulinet en taille 4000 ou équivalent selon les marques (Shimano, Daiwa, Penn) complétera parfaitement l’ensemble. Pour viser les carangues et la plupart des autres espèces de Guinée, un ensemble en 50 lbs sera un bon compromis. D’une longueur comprise entre 220 et 260 cm et capable de propulser des leurres allant de 40 à 100-150 g, la canne devra posséder une grande réserve de puissance. Les modèles multi brins peuvent parfaitement faire l’affaire. Pour le moulinet, il faut choisir un modèle « sérieux » : 8000-10000 (Shimano), 4500-5000 (Daiwa), 5500-6000 (Penn). Pour les pêches les plus fortes avec par exemple l’utilisation de gros poppers sur épave, un ensemble en 80 lbs s’impose en gardant à l’esprit qu’il va être mis à rude épreuve donc pas de compromis sur la qualité. Pour la tresse, il faut respecter les puissances des différents ensembles, 20 lbs, 50 et 80 lbs. L’acier n’est pas utile pour confectionner les bas de ligne même si les barracudas sont présents. Une sélection de quatre bobines de shock leader en nylon ou fluorocarbone dans les résistances suivantes : 60lbs, 80 lbs, 100 lbs, 150-180 lbs conviendra à toutes les situations. 

> Les moulinets les plus utilisés pour la pêche en Guinée-Bissau.

La pêche en verticale et jigging

Un leurre souple ou un jig permet de chercher les prédateurs plus en profondeur, une technique à ne pas négliger au Bijagos. Un ensemble d’une puissance de 40-50 lbs correspond à la pêche pratiquée.

La pêche en surf casting en Guinée-Bissau

La technique est généralement pratiquée de façon occasionnelle lors d’une soirée de bivouac, c’est pourtant l’opportunité de vivre de belles émotions. Un grand requin combattu depuis la plage juste éclairé par les lueurs de la lune laisse des souvenirs impérissables. Il est parfaitement possible d’utiliser une canne de surf d’une puissance classique : 100-200 g mesurant 4.20 ou 4.50m mais un modèle destiné spécifiquement aux poissons exotiques avec une puissance généralement annoncée à 800 g sera plus indiqué (Par exemple la canne Daiwa Exceler Oceano Travel Big Fish). Les plus grosses tailles de moulinets à tambour fixe du marché sont conseillées : 20000 (Shimano), 6500-8000 (Daiwa), 8500 (Penn)


Un voyage de pêche en Guinée-Bissau vous permettra de combattre les plus gros spécimens de la planète. Les camps de pêche aux Bijagos vous offriront le confort pour des vacances inoubliables.


Informations pour un voyage de pêche en Guinée-Bissau :


  • Langue officielle : Portugais
  • Décalage horaire avec la France : -2h00
  • Climat : tropical
  • Monnaie : Franc CFA
  • Santé : La fièvre jaune est endémique et la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire
  • Services d’urgence : Composez le 117(Police) ou 119 (Assistance médicale)